Après quatre ans d’existence, l’association des anciens élèves de la Sup’ de Montbrison développe ses activités avec un enthousiasme d’ados.

La Sup’ à Montbrison n’était pas une école comme les autres. C’était “L’Ecole”. La plupart des plus de 55 ans de Montbrison et de ses alentours y ont d’ailleurs effectué leurs études. Aller à la Sup’ était synonyme de promotion scolaire et sociale, de formation professionnelle.

La Sup’, enfin, c’était enfin une solide amitié. Celle qu’on retrouve encore au hasard des multiples rencontres 

Creusé en 1895 à la Guillanche par une famille de commerçants , le réservoir d’eau alimenté par le Vivezy  était alors le premier équipement aquatique du département.
Cimenté en 1936 par ses nouveaux propriétaires, les grands parents Richoud, le bassin devint pour les 33 années suivantes la piscine des Foréziens,

celle où tous les anciens apprirent à nager, sous la surveillance entre autres du célèbre René Charles.
 

A voir : l’émouvant témoignage du petit fils Alain Richoud à qui revint la douloureuse obligation de combler le bassin. 

A St Bonnet le Courreau, il est un moulin qui tourne encore par la force de la rivière le Vizézy.

La première trace du Moulin des Massons remonte au XII ème siècle.

Dans un site enchanteur, à 900 m d'altitude, le savoir faire des hommes se perpétue pour fabriquer une huile savoureuse et odorante...

Noémie est une jeune ostéopathe animalière, un métier autorisé depuis 2012 seulement pour les personnes non vétérinaires. Cette pionnière s’est déjà fait une solide réputation bien au delà du Forez, dans le Cher et le Midi notamment. Vous en serez sans doute convaincu après l’avoir regardé pratiquer son art, tout en douceur et harmonie. En tous cas un grand moment d'émotion pour notre jeune chaîne MontbrisonTV.

Interview

Souvenirs

Reportage

Rencontre

Les 74 ans de vie

de la piscine Richoud

Le moulin des massons

Elle guérit les chevaux

avec les mains

Les Supains d‛abord